Pour "Valeurs actuelles", Macron parle islam et immigration, mais pas laïcité

FRANCEINFO

Emmanuel Macron a accordé un entretien à l'hebdomadaire conservateur "Valeurs actuelles". Il s'est exprimé sur les sujets sensibles de l'immigration et de l'islam. L'analyse d'Hélène Hug, journaliste du service politique de France Télévisions.

Valeurs actuelles est un hebdomadaire clairement de droite qui fait son miel depuis longtemps avec les questions migratoires. Emmanuel Macron met en avant sa volonté de parler à tous les Français, un exercice de pédagogie. Mais à gauche, on y voit une dérive électoraliste. SOS Racisme parle de "clin d'œil appuyé à un électorat qui rêve de détruire la cohésion nationale". Emmanuel Macron ne s'adresse pas à son électorat traditionnel, mais il avait décidé de s'emparer du sujet de l'immigration et de ne pas l'abandonner à l'extrême droite.

"Sortir 100% des gens qui n'ont rien à faire" en France

Le chef de l'État clarifie dans cette interview son diagnostic. Pour lui, l'équilibre français n'a pas été bouleversé par l'immigration et déplore cependant que la fabrique de l'intégration par le modèle économique ait cessé de fonctionner. "Je ne veux pas tomber dans le piège communautarisme = islam", confie-t-il à Valeurs actuelles. Il insiste sur la nécessité de mieux lutter contre l'immigration illégale en réduisant les délais de traitement et en exécutant les obligations de quitter le territoire. Il veut lutter contre ceux qui viennent avec un visa touristique et ensuite se mettent à l'aide médicale d'État. "Des cas indéfendables", estime-t-il. Emmanuel Macron ne livre toujours pas sa vision globale et claire de la laïcité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne