Plus de 300 migrants secourus au large de la Libye par une ONG sont arrivés en Espagne

Le bateau de l\'ONG Proactiva Open Arms arrive au port d\'Algeciras, près de San Roque (Espagne), vendredi 28 décembre 2018.
Le bateau de l'ONG Proactiva Open Arms arrive au port d'Algeciras, près de San Roque (Espagne), vendredi 28 décembre 2018. (JORGE GUERRERO / AFP)

Après une semaine de mer où ils ont célébré Noël à bord, les 311 migrants ont crié et applaudi lors de leur arrivée dans le port.

L'Italie et Malte avaient refusé de les accueillir. Plus de 300 migrants secourus il y a une semaine au large de la Libye par une ONG espagnole sont arrivés vendredi 28 décembre matin en Espagne.

Le bateau de l'ONG Proactiva Open Arms est entré vers 8h30 dans la baie de Gibraltar (sud de l'Espagne) avant d'accoster une demi-heure plus tard dans le port de Crinavis, sur la commune de San Roque.

Après une semaine de mer où ils ont célébré Noël à bord, les occupants du bateau ont crié et applaudi lors de leur arrivée dans le port. "Mission accomplie", a lancé, juste avant l'amarrage du bateau, le fondateur de l'ONG, Oscar Camps sur Twitter.

La France n'a pas répondu à l'ONG, selon Madrid

Une fois sur la terre ferme, ces 311 migrants, originaires notamment de Somalie, du Nigeria et du Mali, vont être accueillis par la Croix-Rouge qui leur fournira vêtements, nourriture et assistance médicale si nécessaire. La police procédera ensuite à leur identification avant qu'ils puissent être dirigés vers des lieux d'accueil. 

C'est la première fois depuis près de cinq mois que l'Espagne accepte de laisser débarquer le bateau d'une ONG avec des migrants à bord. Selon Madrid, la Libye, la France et la Tunisie n'avaient, elles, pas répondu à la demande de l'ONG après la fin de non-recevoir opposée par l'Italie.

Vous êtes à nouveau en ligne