Plus de 1 500 migrants sont morts en tentant de traverser la Méditerranée depuis le début de l'année

Des membres de l\'association SOS Méditerannée viennent en aide à des migrants dans la zone de recherche et de secours de la mer du même nom, le 9 juin 2018.
Des membres de l'association SOS Méditerannée viennent en aide à des migrants dans la zone de recherche et de secours de la mer du même nom, le 9 juin 2018. (KARPOV / SOS MEDITERRANEE)

Environ 60 000 migrants ont traversé la Méditerranée depuis janvier 2018, soit 50% du nombre enregistré sur la même période l'année précédente.

Plus de 1 500 réfugiés et migrants sont morts en tentant de traverser la Méditerranée vers l'Europe au cours des sept premiers mois de l'année, dont plus de 850 en juin et juillet, a annoncé vendredi 3 août le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR).

Dans un communiqué, l'agence de l'ONU souligne que ce taux de mortalité est très élevé, alors que le nombre de migrants et réfugiés arrivant sur les côtes européennes a baissé de façon significative par rapport aux années précédentes. Environ 60 000 migrants ont en effet traversé la Méditerranée depuis le début de l'année, soit 50% du nombre enregistré sur la même période l'an dernier.

L'Espagne est devenue cette année la première porte d'entrée des migrants dans l'Union européenne, dépassant l'Italie qui leur ferme ses ports. Plus de 23 500 migrants sont arrivés depuis janvier par la mer en Espagne, plus que sur l'ensemble de l'année dernière, selon le HCR.

Vous êtes à nouveau en ligne