Paris : plus de 1 600 migrants évacués par les forces de l'ordre

FRANCE 2

Après l'annonce du ministère de l'Intérieur, la veille, les forces de l'ordre ont évacué un camp de migrants dans le nord-est de Paris, jeudi 7 novembre. Plus de 1 600 personnes ont été transportées vers des gymnases.

Ils vivaient depuis des mois voire des années dans la rue parfois entre deux bretelles du périphérique parisien. Jeudi 7 novembre, à 6 heures du matin, plus de 1 600 personnes sont évacuées par 600 gendarmes et policiers à Paris. "Non seulement nous mettons à l'abri, c'est-à-dire que nous sommes dans une démarche humanitaire, une démarche qui permet à ceux qui sont dans des situations extrêmement difficiles un hébergement, mais nous ne tolérerons pas de réinstallation", a déclaré Didier Lallement, le préfet de police de Paris.

Direction une quinzaine de gymnases en Île-de-France

Beaucoup d'hommes sont présents et on compte environ 250 familles originaires du Soudan, d'Afghanistan ou d'Érythrée notamment. Pour eux, direction une quinzaine de gymnases en Île-de-France. Les autorités promettent d'étudier chaque cas personnellement. Les demandeurs d'asile majoritaires selon les associations seront orientés vers un hébergement d'urgence. Les autres, considérés comme clandestins, devront quitter le territoire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne