Paris : menacée dans son pays, une mannequin iranienne obtient le statut de réfugiée

FRANCE 2

Negzzia, une Iranienne de 29 ans, est arrivée en France et a demandé l'asile en novembre dernier. Elle exerçait la profession de mannequin, mais la menace d'emprisonnement lui a fait fuir son pays.

Contrairement aux apparences, Negzzia n'est pas une touriste, mais une femme en fuite. Mannequin star dans son pays, cette Iranienne déambule en anonyme dans les rues de Paris. Elle est menacée par le gouvernement iranien de coups de fouet et d'emprisonnement pour avoir posé dénudée. À l'époque, elle fait les couvertures de nombreux magazines iraniens, jusqu'à la photo de trop, qui va faire d'elle une cible.

Huit mois à la rue

"On pense que je suis nue sur ce cliché, mais je ne l'étais pas. Les gens ont commencé à dire que j'étais nue. Mes problèmes ont débuté à ce moment-là. Je suis devenue la plus grande criminelle de mon pays parce que je montrais mon corps", explique-t-elle. Recherchée, elle se réfugie en Turquie puis en France. Elle se retrouve très vite sans argent et finit dans la rue pendant huit mois. Tout un hiver à dormir sur des bancs et dans des parkings souterrains. Elle poste des vidéos sur Instagram, qui finissent par attirer l'attention. Des gens finissent par l'aider.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne