DIRECT. Démantèlement du camp du Millénaire à Paris : 1 016 migrants évacués, selon le préfet de région

Des migrants sont évacués du camp du Millénaire, à Paris, le 30 mai 2018.
Des migrants sont évacués du camp du Millénaire, à Paris, le 30 mai 2018. (GERARD JULIEN / AFP)

L'évacuation des personnes installées sur les berges du canal Saint-Denis, près de la porte de la Villette, à Paris, a eu lieu ce mercredi matin.

Un total de 1 016 migrants ont été évacués lors de l'opération de police menée mercredi 30 mai sur le campement du Millénaire à Paris, a annoncé le préfet de région Michel Cadot. Ce nouveau décompte, dévoilé lors d'un point-presse, est inférieur aux précédentes estimations qui faisaient état de 1 600 à 2 000 migrants installés dans ce campement situé dans le nord-est de la capitale. Suivez sur franceinfo l'évolution de la situation. 

Une opération réclamée de longue date par Anne Hidalgo. L'opération de mise à l'abri, réclamée depuis plusieurs semaines par la mairie de Paris, a été confiée par le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, au préfet d'Île-de-France, Michel Cadot, associé à la préfecture de police de Paris. Les associations d'aide aux migrants et des employés de la ville de Paris seront également présents.

Des places d'hébergement ouvertes. Près de 780 places d'hébergement ont été ouvertes à Paris intra muros et des gymnases ont été réquisitionnés en Île-de-France, le temps d'examiner la situation administrative des migrants. Les mineurs isolés, femmes, enfants et familles seront orientés vers des structures spécifiques.

Et après ? Passé l'examen de leur situation, qui devrait prendre quelques jours au moins, les migrants pourront être réorientés vers des centres d'accueil dédiés et entamer une procédure d'asile ou choisir de quitter les structures.

Les deux autres camps évacués "dès que possible""Les autres campements seront évacués dès que possible et si possible la semaine prochaine", a annoncé à la presse Michel Cadot lors de l'évacuation du campement du Millénaire. Il s'agit de ceux du canal Saint-Martin, où vivent quelque 800 migrants, et de la porte de la Chapelle, où sont installés entre 300 et 400 personnes.

23h49 : Certains migrants mineurs sont placés dans des familles de bénévoles qui acceptent de partager leur quotidien avec eux. C'est le cas de la famille Masseix, qui a accueilli Noadia, 16 ans. Reportage de France 2.

17h57 : Emmanuelle Cosse, ancienne ministre du Logement, réagit après les propos de Gérard Collomb. Ce dernier a déclaré que les migrants faisaient "du benchmarking pour regarder les législations à travers l’Europe".

17h23 : Il y a trois semaines, la ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau, a suscité un tollé après avoir parlé de "shopping de l'asile". "Cette expression est malheureuse", avait-elle ensuite regretté.

17h23 : "Il n'y a pas que le Sénat qui fait du benchmarking, les migrants aussi. Ils font un peu de benchmarking pour regarder les législations à travers l’Europe." Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a tenu ces propos devant des sénateurs, rapporte Public Sénat.

15h48 : Voici où vont se retrouver certains des migrants évacués ce matin du camp du Millénaire. Dominique Versini, adjointe à la maire de Paris, chargée de la solidarité, partage des photos sur Twitter.

14h59 : Martine Landry est une militante d'Amnesty International. Elle est jugée aujourd'hui devant le tribunal correctionnel de Nice pour avoir "facilité" l'entrée sur le territoire français de deux mineurs isolés d'origine guinéenne en juillet 2017. "Je suis tout à fait sereine parce que ce qu'on me reproche n'existe pas", a-t-elle déclaré à franceinfo avant son audience.




(VALERY HACHE / AFP)

12h56 : Mais pour Yannick Le Bihan, tout n'est pas réglé. "On sera vigilants à ce qui se passera pour ces personnes dans l'avenir", prévient-il.

12h55 : "Ça faisait longtemps qu'on demandait cette évacuation, puisque ces personnes vivaient dans des conditions indignes depuis plusieurs mois. On est donc satisfaits que cette évacuation se soit faite dans le calme", réagit auprès de franceinfo Yannick Le Bihan, directeur de l'opération France de l'ONG Médecins du Monde, après l'évacuation du camp de migrants du Millénaire, à Paris.

10h52 : Ce chiffre officiel, dévoilé lors d'un point-presse, est inférieur aux estimations qui faisaient état de 1 600 à 2 000 migrants installés dans le campement du Millénaire, situé près de la porte de la Villette.

10h48 : Le préfet de région annonce que 1 016 migrants ont été évacués lors de l'opération de police menée sur le campement du Millénaire, dans le nord-est de Paris, au bord du canal Saint-Denis.

10h38 : Bonjour @lila, comme nous l'avons indiqué plus tôt, les migrants évacués du camp du Millénaire, le plus grand de la capitale, ont été emmenés en autocars vers des lieux d'hébergement provisoires, des gymnases principalement, ouverts à Paris et réquisitionnés en Ile-de-France. Les mineurs isolés, femmes, enfants et familles seront orientés vers des structures spécifiques. Le temps d'examiner leur situation administrative : demandeurs d'asile ou non, notamment.

10h34 : Et ces migrants, où vont-ils ?

08h57 : "On aurait pu ne pas attendre quatre mois pour mettre ces personnes à l'abri."

Créer un centre d'accueil est "la seule option possible si on veut éviter les campements de rue", déclare la maire de Paris, qui réclame l'action du gouvernement. L'édile parisienne et l'exécutif s'affrontent sur ce dossier depuis des mois.

08h43 : Selon les journalistes présents sur place, l'évacuation du camp de migrants du Millénaire, le long du canal Saint-Denis, dans le nord-est de Paris, est terminée.

07h43 : Selon les journalistes présents sur place, l'évacuation des migrants installés sur les berges du canal Saint-Denis, près de la porte de la Villette, à Paris, se poursuit toujours dans le calme.

07h29 : Le campement du Millénaire - du nom d'un centre commercial tout proche - était lui installé sur les berges du canal Saint-Denis, près de la porte de la Villette, dans le nord-est de Paris. Il rassemblait près de 1 600 migrants, essentiellement venus de pays de la Corne de l'Afrique.

07h25 : Ces deux autres campements parisiens sont installés depuis des mois le long du canal Saint-Martin, où vivent environ 800 migrants, afghans principalement, et à la porte de la Chapelle, avec 3 à 400 personnes.

07h22 : Le préfet de la région Ile-de-France annonce que les deux autres gros campements de migrants de Paris seront évacués "dès que possible".

08h24 : Selon une journaliste de Libération présente sur place, l'évacuation du camp de migrants du Millénaire se déroule dans le calme.

06h48 : @anonyme : Près de 780 places d'hébergement ont été ouvertes à Paris intra muros et des gymnases ont été réquisitionnés en Ile-de-France, le temps d'examiner la situation administrative des migrants. Les mineurs isolés, femmes, enfants et familles seront orientés vers des structures spécifiques. Passé l'examen de leur situation, qui devrait prendre quelques jours au moins, les migrants pourront être réorientés vers des centres d'accueil dédiés et entamer une procédure d'asile ou choisir de quitter les structures.

06h59 : Bonjour @anonyme, les migrants du camp du Millénaire doivent être conduits en autocars vers des centres d'hébergement situés dans "une vingtaine de sites de Paris et de la région parisienne", selon le communiqué du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

06h43 : Bonjour, vers où ces migrants vont-ils être amenés ? Merci.

06h20 : L'évacuation du camp de migrants du Millénaire, le plus grand de Paris, vient de débuter dans le nord de la capitale.

Vous êtes à nouveau en ligne