Noël : le pape François dénonce le drame des migrants lors de son "Urbi et orbi"

FRANCE 3

Le pape François a demandé hier à tous les catholiques de la planète de ne pas ignorer le drame des migrants. Sa traditionnelle bénédiction "Urbi et orbi" était, ce lundi 25 décembre au matin, très attendue. 

Face à la foule, devant une place Saint-Pierre noire de monde et baignée de soleil, la très attendue bénédiction du pape, "Urbi et orbi", à la ville et au monde, a pris une couleur résolument politique, en faveur des migrants et des minorités. "Je revois Jésus dans les yeux des enfants que j'ai croisés lors de mon dernier voyage en Birmanie et au Bangladesh, et je souhaite que la communauté internationale ne cesse d'agir pour que la dignité des minorités présentes dans ces régions soit protégée de manière efficace", a déclaré la pape François.

Le drame des migrants comparé au périple de Marie et Joseph

Dès hier soir, lors de la veillée de Noël, le pape avait déjà donné le ton. Depuis la basilique Saint-Pierre de Rome, devant des centaines de fidèles, il prononce une homélie engagée, un appel à l'hospitalité face au drame des migrants, dont il compare le périple à celui de Marie et Joseph vers Bethléem. Un message accueilli également par tous les fidèles présents place Saint-Pierre. C'est la première fois en cinq ans que ce pape argentin, lui-même petit-fils d'immigrants italiens, délivre un message de Noël aussi politique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne