Migrants : un mini-sommet européen pour pas grand-chose

France 3

La réunion européenne dimanche 24 juin à Bruxelles n'a pas débouché sur des mesures concrètes. Le décryptage de Danielle Sportiello.

A l'issue du mini-sommet européen à Bruxelles dimanche 24 juin, qui n'a débouché sur aucune conclusion commune sur la question des migrants, tout le monde s'est déclaré satisfait, selon Danielle Sportiello, la journaliste du service politique de France 3. Emmanuel Macron a trouvé la réunion "utile" parce qu'elle a permis "d'évacuer des solutions qui ne sont pas conformes aux valeurs européennes", Angela Merkel souhaite davantage "d'accords bilatéraux ou trilatéraux" et l'Italien Giuseppe Conte réclame toujours plus de solidarité de la part de l'UE et veut dépasser les principes du règlement de Dublin.

Renforcer Frontex

Ce mini-sommet à Bruxelles a servi à déminer quelque peu le terrain pour le conseil européen qui débute jeudi 28 juin, estime Danielle Sportiello. Un point d'accord néanmoins : empêcher les arrivées de migrants en renforçant notamment l'agence européenne des gardes-frontières et en exerçant des pressions diplomatiques sur les pays d'Afrique pour qu'ils freinent les départs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne