Migrants : un futur centre d'hébergement incendié

France 2

En région parisienne, un bâtiment d'accueil qui doit ouvrir ses portes en octobre a été incendié, hier soir, le 5 septembre. Les gendarmes privilégient la piste de l'acte criminel.

Sur le toit calciné du futur centre d'accueil, et dans les combles, les pompiers éteignent les dernières braises. Le feu s'est déclaré en pleine nuit, à 2h30 du matin, quand le bâtiment était vide. Les gendarmes commencent tout juste leur enquête, mais déjà ils en ont la quasi-certitude, c'est un incendie criminel. A quelques mètres de là, ces habitants de Forges-les-Bains (Essonne) sont indignés.

Acte de vandalisme

L'arrivée en octobre de 90 migrants est contestée dans le village. Hier soir, 5 septembre, une centaine d'habitants a protesté devant la mairie. Pour l'heure, il n'y aucun lien entre ces manifestants et l'incendie. Ils dénoncent l'acte de vandalisme, mais restent opposés à l'ouverture du centre sur ce terrain appartenant à la ville de Paris. Malgré les dégâts, l'ouverture du centre en octobre ne sera pas retardée. La maire de Paris a condamné cet incendie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne