Migrants : traverser la Manche à tout prix

france 2

Il n'y a pas qu'en Méditerranée que des centaines de migrants tentent chaque année de rejoindre la mer à bord de canaux de fortune. 1 400 auraient ainsi réussi à rejoindre la Grande-Bretagne par la Manche depuis le début de l'année.

Le jour vient de se lever à Oye-Plage (Pas-de-Calais), un promeneur a donné l'alerte. Au large, un point à la dérive. Les gendarmes de la brigade nautique arrivent en urgence. Ils découvrent une embarcation de fortune qui partait à l'assaut de la Manche. À son bord, 19 migrants : hommes, femmes, personnes âgées, enfants. Leur moteur a rendu l'âme à 1 kilomètre du rivage, avortant leur traversée. Leur sauvetage est déjà, le deuxième de la journée. Cette scène ne se passe pas en Méditerranée, mais bien au nord de la France.

Des traversées quotidiennes

Depuis plusieurs mois dans la Manche, les tentatives de traversées vers l'Angleterre sont quotidiennes. On en comptait 12 en 2017, 71 en 2018, et déjà 237 depuis le début de l'année 2019. Un drame humain qui s'est transformé en casse-tête pour les autorités. Parmi les rescapés, la famille Hébraini, des Kurdes qui ont fui l'Iran avant de traverser toute l'Europe avec leurs trois enfants, âgés de 12 ans, 10 ans et 3 ans. "On ne fait pas ça pour le plaisir, on a fui le pays et les problèmes politiques. Les Kurdes sont attaqués par la Turquie, la Syrie, L'Iran…" explique le père.

Vous êtes à nouveau en ligne