Migrants : tensions au sommet

France 3

La question de l'accueil des migrants est au coeur du mini-sommet européen du dimanche 24 juin.

Ils sont à bout de forces, éreintés par une traversée qui n'en finit pas. Ces migrants sont les otages d'une impasse diplomatique. Depuis trois jours, ils patientent en pleine mer sur le navire Lifetime, l'Italie et Malte refusant de le laisser accoster dans ses ports. Sur les réseaux sociaux, l'ONG qui a secouru des migrants appelle le ministre de l'Intérieur italien Matteo Salvini à la raison.

Bras de fer entre Paris et Rome

Après l'Aquarius, le Lifetime est le nouveau symbole du bras de fer entre pays européens sur la prise en charge des migrants. Un sujet au coeur des discussions hier entre Emmanuel Macron et le chef du gouvernement espagnol. Ils ont proposé la création de nouvelles structures pour les migrants qui viennent d'arriver. Le président français s'est dit également favorable à des sanctions pour les pays qui refusent d'accueillir des migrants, des propositions très critiquées par Rome. 

Vous êtes à nouveau en ligne