Migrants : pourquoi avoir attendu pour fuir la Syrie ?

France 2

Recueil de témoignages et de visions différentes sur un conflit qui les a tous réunis sur le même chemin de l'exil.

La Hongrie a fermé ses frontières et c'est désormais en Croatie que l'on retrouve maintenant les migrants. Mais pas question pour cette dernière de gérer seule un problème qui concerne toute l'Europe. Vendredi, "elle a mis la Hongrie devant le fait accompli en déposant à sa frontière des milliers de migrants, obligeant Budapest à les acheminer dans ses propres bus vers des centres d'enregistrement sur son territoire", rapporte Samah Soula, envoyée spéciale de France 2 à Tovarnik (Croatie). 

Témoignages 

En famille, seuls, des quatre coins de la Syrie, ils ont décidé ces derniers jours de quitter leur pays. Pourquoi maintenant ? "Si j'avais eu 1% d'espoir que la situation s'améliore en Syrie, je ne serais jamais parti. Ces derniers temps, ça n'a fait qu'empirer", note Azad, Syrien de Kameshli. Bachar Al-Assad doit-il partir ou rester ? L'armée syrienne libre est-elle une issue ? Pour Jacques, Syrien de Homs, "la France et les autres pays doivent d'abord nous aider à nous débarrasser des groupes armés. [...] Et Bachar ce sera dans un second temps, si le peuple syrien décide qu'il doit partir".

Vous êtes à nouveau en ligne