Migrants : nouveau drame en Méditerranée

France 2

Les drames se répètent en Méditerranée. Ces derniers jours de juin, des centaines de femmes, d'hommes et d'enfants ont perdu la vie au large des côtes libyennes.

Chaque semaine, les gardes-côtes libyens ramènent sur le rivage des corps de migrants, des adultes le plus souvent. Mais hier, vendredi 29 juin, ce sont trois cadavres d'enfants qui ont été repêchés. Le canot pneumatique surchargé se trouvait à 6 km des côtes libyennes lorsqu'il a commencé à prendre l'eau. Les migrants ont bien tenté de s'agripper à l'embarcation, mais au final seuls 16 hommes ont pu être secourus.

Comment éviter ces drames humanitaires ?

Depuis 2014, au moins 15 000 migrants sont morts entre l'Afrique et l'Europe, dont 3 139 l'an dernier. Les ONG qui leur viennent en aide dénoncent la faillite des états européens à se mettre d'accord pour éviter ces drames humanitaires. Face à l'interdiction de naviguer dans les eaux territoriales libyennes, les navires humanitaires ne sont plus que cinq aujourd'hui à œuvrer en Méditerranée, contre douze l'an dernier. Même si 90% des sauvetages sont en général réalisés par des navires militaires ou de marchandises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne