Migrants : les Pays-Bas durcissent leur politique d'accueil

FRANCE 2

Le pays a décidé de restreindre les allocations et l'accès au soin ou au logement.

Aux Pays-Bas , les tensions sont vives face à l'arrivée des migrants. Manifestations contre leur accueil, centre de réfugiés pris pour cible par des hommes cagoulés, le climat dégénère. Le gouvernement a décidé d'agir, mais ce sont les réfugiés qui vont en faire les frais. Ils n'auront plus la priorité pour avoir accès à un logement social, l'aide au logement sera réduite et les indemnités santé également, car beaucoup de soins sont désormais pris en charge par les communes.

"Citoyens de seconde classe"

Des mesures que ne semblent pas comprendre les rares Hollandais qui acceptent de parler du sujet. "Les réfugiés doivent avoir les mêmes aides que nous pour qu'ils s'intègrent et ne restent pas des citoyens de seconde classe", explique un homme interrogé au micro de France 2. Aux Pays-Bas, 60 000 étudiants sont attendus cette année contre 30 000 l'an dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne