Migrants : le pire naufrage de l'année

Pour l'ONU, c'est la pire tragédie de l'année impliquant des migrants. Au moins 110 personnes ont disparu en mer au large des côtes libyennes. La plupart venaient d'Érythrée.

Nouveau drame de migrants vendredi 26 juillet. Après l'effroi, une femme est sous le choc, le regard hagard, hantée par ce qu'elle vient de vivre. Plus loin, une autre ne comprend pas. Elle vient de perdre un fils. "J'ai perdu mon fils, il avait sept ans. Personne ne nous vient en aide, il faut voir dans quelle situation on se trouve ici", tance Sabah Youssef, rescapée. La marée ramène les premiers corps sur la plage, mais la plupart sont encore disparus.

Coincés en centre de rétention

Les migrants venaient à peine de quitter les côtes libyennes quand le bateau a commencé à prendre l'eau. Selon les premiers témoignages, au moins 110 victimes sont à déplorer, essentiellement des femmes et des enfants. "Avec l'aide de Dieu, j'ai nagé près de 7h et des marins-pêcheurs sont venus nous secourir", raconte un migrant. Retour à la case départ cependant pour eux, dans des centres de rétention en Libye. Le haut-commissariat aux réfugiés dénonce cette situation. Avec la fermeture des côtes italiennes, le nombre de migrants arrivant en Europe a fortement chuté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne