Migrants : le parcours étonnant d'un réfugié syrien, pianiste des camps

FRANCE 2

Ayham Ahmed jouait du piano dans un camp de réfugiés en Syrie lorsque son piano a été détruit par le groupe Etat islamique. Il a décidé de rejoindre l'Allemagne et continue à pratiquer sa passion.

Il chante et joue avec la même passion dans un magasin de piano à Dortmund (Allemagne). Ayham Ahmed est maintenant loin de la Syrie où ses notes ont longtemps résonné au milieu du chaos, dans un camp de réfugiés. Ses vidéos, où il joue dans les rues dévastées de Yarmouk, ont fait le tour du monde.  

Une nouvelle vie

Malgré les combats et les souffrances, il n'a jamais arrêté de jouer. "Même si les gens ont faim, ils aiment la musique, ils aiment les chansons. Avec notre musique, on voulait donner de l'espoir aux gens", explique Ayham Ahmed. Mais son piano brûlé, il décide de fuir, vers la Turquie, la Grèce et aujourd'hui l'Allemagne. Désormais, il peut envisager une nouvelle vie loin de la guerre. Émue par son destin, une marque de piano a décidé de lui offrir un instrument. De quoi lui permettre de continuer à jouer pour ceux qui sont encore en Syrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne