Migrants : le gouvernement propose une aide au retour de 2 500 euros

France 2

Le ministère de l'Intérieur a décidé ce mercredi 23 novembre d'accorder une prime de 2 500 euros pour favoriser le retour des migrants dans leur pays. 

Comment encourager les migrants à rentrer chez eux volontairement ? Le gouvernement a décidé de donner de l'argent. L'allocation d'aide au retour existe déjà, elle est de 650 euros. En octobre, elle a été augmentée de 350 euros. Cette fois, c'est 2 500 euros qui ont été alloués par migrant. Seule condition : partir avant le 31 décembre 2016 et accepter un suivi sur place pendant un mois. "Le fait de les accompagner est une garantie importante pour faire en sorte que les personnes trouvent une insertion dans leur pays d'origine", explique Didier Leschi, directeur de l'Office français de l'Immigration et de l'Intégration.

Augmenter le nombre de reconduites à la frontière,

Cette mesure exceptionnelle vise les clandestins. Pour certains, la demande d'asile a été rejetée, d'autres sont des migrants économiques sans papier. Les Afghans seraient particulièrement intéressés par ce dispositif. En 2015, 19 en ont bénéficié et cela est monté à 400 en 2016. Objectif : 4 500 départs cette année. L'enjeu est d'augmenter le nombre de reconduites à la frontière, notamment pour les déboutés du droit d'asile. Moins de 7% d'entre eux quittent réellement le territoire

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne