Migrants : la Manche à tout prix

Londres réclame des mesures fortes de Paris sur la question des migrants : les traversées par bateau se multiplient sur des embarcations de fortune. En juillet, plus de 1 000 personnes seraient parvenues à accoster sur les côtes anglaises.

Un horizon qui leur semble à portée de main, un bras de Manche large de 30 kilomètres qu’ils veulent franchir à tout prix pour gagner la côte anglaise. Fin juillet, plusieurs dizaines de migrants ont été retrouvés à la dérive en plein détroit. 58 sont secourus en l’espace de quelques heures vendredi 31 juillet, à bord de trois embarcations de fortune, des petits bateaux pneumatiques.

Beaucoup de Kurdes irakiens et iraniens

Malgré une surveillance constante, ces traversées périlleuses se multiplient depuis deux ans. Sur ces six derniers mois, 203 traversées ont été tentées ou réussies. C’était 222 sur toute l’année 2019. Des candidats au départ chaque jour plus nombreux. Le plus souvent des Kurdes, Iraniens ou Irakiens. Beaucoup attendant leur tour ici, à Grande-Synthe. Rejoindre le Royaume-Uni par bateau, c’est l’obsession de ce Kurde de 21 ans qui a quitté l’Irak il y a cinq mois : "Nous allons essayer, nous sommes en train de nous préparer", confie-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne