Migrants : la Hongrie hausse le ton

FRANCE 3

Le Parlement hongrois a décidé de durcir sa législation pour dissuader les migrants d'entrer dans le pays.

Les ministres de l'Intérieur de l'Union européenne se réunissent ce mardi 22 septembre pour trouver des solutions à la crise des migrants.
La Hongrie quant à elle continue de renforcer ses mesures pour empêcher les migrants de rentrer illégalement sur son territoire. Le pays continue de clôturer ses frontières. Après avoir fermé ses points de passage avec la Serbie, les militaires poursuivent l'installation de grillage face à la Croatie, pour endiguer le flot de migrants qui transite désormais par cette route.

L'usage des armes

En attendant la fin des travaux, 600 réfugiés ont afflué hier à cette frontière. Ils sont fouillés par des policiers arborant des masques hygiéniques. Après leur entrée en Hongrie, les migrants ont été acheminés par les autorités vers la frontière autrichienne en bus ou en train avant de poursuivre leur route vers l'Allemagne.
À Budapest hier, le Parlement hongrois a encore durci sa législation. L'armée est désormais autorisée à faire usage d'armes non létales contre les migrants. Depuis le début de l'année, plus de 225 000 migrants ont transité par la Hongrie, qui demeure le principal point de passage vers l'Europe de l'Ouest.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne