Migrants : la Grèce menacée d'être exclue de l'espace Schengen

FRANCE 2

Le ton monte en Europe. La Grèce est menacée d'être exclue de l'espace Schengen. Motif : elle est jugée trop laxiste dans le contrôle de ses frontières.

700 000 réfugiés sont arrivés par la Grèce cette année. Un seul centre d'enregistrement mis en place au lieu des cinq prévus et une aide humanitaire dérisoire, malgré des dizaines de millions d'euros versés. La Grèce exaspère ses partenaires européens dans la gestion des migrants. Dimanche, lors du sommet des chefs d'État à Bruxelles, plusieurs dirigeants ont exhorté Alexis Tsipras à mettre les bouchées doubles, faute de quoi la sanction pourrait être lourde.

Des actions concrètes attendues

Ce serait la première fois qu'un pays membre de l'espace Schengen en serait évincé depuis sa création en 1985, mais cette option est prévue par les textes. Les voyageurs grecs seraient alors soumis aux contrôles des frontières où qu'ils aillent et se serait surtout un signal politique très dur envers Athènes. La Commission attend donc des actions concrètes avant le prochain sommet le 17 décembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne