Migrants : "l'Italie tape du poing sur la table"

FRANCE 3

L’Italie a engagé un bras de fer avec l’Europe au sujet des migrants. En plateau, le journaliste Hugues Huet décrypte la situation.

Les relations entre Rome et Bruxelles ne sont pas au beau fixe. Le gouvernement italien exige une répartition plus équilibrée des migrants, sans quoi l’Italie ne versera plus autant d’argent à l’Europe. En plateau, le journaliste Hugues Guet analyse la situation. "L'Italie tape du poing sur la table, car elle ne veut plus recueillir toute la misère du monde. L'Italie avait déjà menacé de bloquer l'Europe en juin dernier lors d'un sommet à Bruxelles. Un semblant de compromis avait été trouvé, mais dans la réalité, il n'a débouché sur rien de concret. Aujourd'hui Rome passe à la vitesse supérieure."

La France ne veut pas isoler l’Italie

Comme le décrypte le journaliste, la France n’a pas souhaité isoler l’Italie sur ce dossier. "Comme en juin dernier, Emmanuel Macron espère qu'un mécanisme pérenne de répartition des migrants va voir le jour, à savoir que les 28 États membres vont accepter des sortes de quotas." Problème pour Paris, comme le rappelle Hugues Huet : "un certain nombre de pays, la Pologne et la Hongrie en tête, ne veulent pas en entendre parler."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne