Migrants : l'imbroglio européen sur l'accueil des bateaux

franceinfo

Dans la Méditerranée, les casse-têtes humanitaires concernant la prise en charge des migrants se multiplient.

Depuis de longs mois, un véritable imbroglio diplomatique et humanitaire concernant la prise en charge des migrants s'est créé. "En théorie, c'est très clair. Lorsqu'un bateau navigue dans les eaux internationales, il est totalement libre de ses mouvements. En revanche, quand il arrive à moins de 22 km des côtes d'un pays, le navire entre dans la juridiction de ce dernier et doit donc faire une demande pour accoster", détaille Alexandre Hébert, journaliste à France Télévisons, sur le plateau du journal de 23 heures de franceinfo, jeudi 24 septembre.

Aucun protocole européen

"Le problème, c'est qu'il n'existe aucun protocole européen pour encadrer le débarquement de ces bateaux. Tout se règle au cas par cas. Autre problème, depuis 2015 et la multiplication de ces bateaux, mais aussi les changements politiques dans différents pays comme l'Italie : de moins en moins d'États sont enclin à les accueillir", ajoute le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne