Migrants : l'entrée principale de la gare internationale de Budapest rouverte

France 2

Des milliers de réfugiés s'y sont précipités dans une cohue indescriptible. Pourtant aucun train n'ira jusqu'en Allemagne ou en Autriche ce 3 septembre. 

Dans la gare de Budapest (Hongrie), la tension est palpable ce jeudi 3 septembre. Les policiers ont ouvert les portes de l'entrée principale. Très vite, les quais se sont retrouvés bondés. Dès qu'un train est arrivé, les migrants se sont précipités vers les rames. Car sur la locomotive en question apparaissait un drapeau de l'Allemagne, là où tous veulent aller.

Attente et incertitude

"On a vu le drapeau allemand alors on est monté, la destination c'est bien l'Allemagne ?", s'interroge l'un d'eux. Certains réfugiés ont tenté d'en savoir plus en interrogeant les journalistes de France 2.

"On restera ici jusqu'à ce qu'ils nous trouvent une solution pour tous les réfugiés", ajoute un autre. Le train est bien parti, mais en direction d'une ville hongroise, proche de la frontière autrichienne. Désormais, les réfugiés n'attendent plus à l'extérieur de la gare, mais sur les quais.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne