Migrants : 74 personnes interceptées en pleine traversée de la Manche

FRANCE 2

Plus de 70 migrants ont tenté de traverser la Manche, direction l'Angleterre, dans la nuit du 31 mai au 1er juin. Retour sur les faits. 

Dans la nuit du vendredi 31 mai au samedi 1er juin, 74 migrants, parmi lesquels de très jeunes enfants, se sont entassés sur huit canots pneumatiques. Trois embarcations seulement ont réussi à rallier l'Angleterre. Les autres bateaux ont été interceptés par des patrouilleurs britanniques entre Calais (Pas-de-Calais), d'où il seraient partis, et Douvres (Angleterre). Les migrants, dont les nationalités n'ont pas encore été officiellement établies, sont tous sains et saufs. 

Une surveillance accrue du littoral

Selon le sous-préfet de Calais, c'est la tentative de traversée de la Manche la plus importante depuis le début de l'année. À ce jour, plus de 542 migrants ont tenté de franchir la Manche en 2019, soit plus de trois par jour. Et malgré la coopération renforcée entre la France et l'Angleterre, un membre d'une association de défense des migrants rencontré par France 2 estime qu'il est toujours aussi facile pour les embarcations de fortune de prendre la mer. De leur côté, les autorités françaises l'assurent : deux tiers des départs ont été neutralisés cette année, grâce notamment à une surveillance accrue du littoral. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne