Les tentatives des migrants pour rejoindre l'Angleterre se multiplient

France 3

10 millions d'euros vont être déboursés par Londres pour renforcer la sécurité du terminal d'embarquement d'Eurotunnel côté Français.

2 000 migrants ont tenté d'envahir le tunnel sous la Manche la nuit dernière afin de rejoindre l'Angleterre. Ils voulaient s'accrocher aux wagons. Le chiffre est confirmé ce mardi 28 juillet par Bernard Cazeneuve. Le ministre de l'Intérieur rencontrait aujourd'hui son homologue à Londres.

Sept millions de livres c'est-à-dire dix millions d'euros seront déboursés par le Royaume-Uni pour rembourser la sécurité du terminal d'Eurotunnel en France. "C'est ce qu'a annoncé Theresa May, aujourd'hui, en compagnie de Bernard Cazeneuve", explique le journaliste Loïc de la Mornais. Depuis des années, les autorités européennes et françaises notamment, reprochent à la Grande-Bretagne de ne pas faire assez dans la lutte contre l'immigration. "Le Royaume-Uni est une île et il se sentait un petit peu protégé de toutes ces mesures de sécurité, car il était plus difficile de passer", poursuit-il.

Plus simple de trouver du travail

La Grande-Bretagne est le pôle d'attraction de tous ces migrants, qu'ils viennent de Syrie, d'Irak ou d'Afghanistan.

Là-bas, ils peuvent aussi être expulsés, mais "ils trouvent plus rapidement du travail. Le communautarisme joue. Ici, beaucoup de petits emplois peuvent trouver preneur de manière très facile", conclut Loïc de la Mornais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne