Les expulsions des sans-papiers sont un gouffre financier

Le nombre d'expulsions forcées n'a jamais été aussi élevé depuis dix ans en France. Selon un rapport parlementaire révélé par Le Parisien, elles ont coûté 500 millions d'euros.

Les expulsions forcées d'étrangers en situation irrégulière ont coûté 500 millions d'euros l'an dernier. C'est ce que dévoile un rapport parlementaire révélé par Le Parisien mercredi 5 juin. D'après ce document, le coût moyen d'un éloignement français serait d'environ 13 800 euros, cinq fois plus que celui d'un retour aidé, estimé à près de 2 500 euros. Les chiffres ont été récoltés grâce à l'action des députés Jean-Noël Barrot (MoDem) et Alexandre Holroyd (LREM) qui sont allés récupérer les informations auprès des différents ministères. 

34 000 expulsions comptabilisées en France

L'an dernier, près de 34 000 expulsions ont eu lieu en France. C'est trois fois plus que les retours aidés, environ 10 700 ont été recensés. D'après les auteurs du rapport, sur 23 pays de l'Union européenne, 15 ont davantage recours aux retours aidés, plutôt qu'aux expulsions. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne