Le Danemark durcit sa politique migratoire

FRANCE 2

Le gouvernement défend un projet de loi qui prévoit de confisquer les biens de valeur des demandeurs d'asile pour financer les aides sociales qui leur sont destinées.

Contrôle des papiers, et demain peut-être contrôle des portefeuilles. Les policiers danois pourraient bientôt saisir les biens de valeur des réfugiés. Une mesure proposée par le gouvernement de droite qui fait polémique. Son porte-parole, interrogé par France 2, n'hésite pas à forcer le trait : "On a eu l'exemple de réfugiés arrivant en jet privé avant de déposer une demande d'asile. Si vous avez les moyens de louer un jet pour venir jusqu'ici, ce n'est que justice de payer pour votre séjour au Danemark."

Faire payer les plus riches

Concrètement, un réfugié pourra se voir confisquer tout objet ou somme en liquide d'une valeur de plus de 400 euros. Les bijoux de famille et les téléphones portables ne sont pas concernés. L'idée est que les réfugiés les plus riches payent les frais de prise en charge, une idée qui ne choque pas vraiment les Danois, au pays de l'État-providence, où le populisme est de plus en plus présent.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne