Le bateau d'une ONG avec une centaine de migrants à bord fait route vers la France

Une membre de l\'ONG allemande Sea-Eye près du navire \"Alan Kurdi\", le 6 avril 2020 en Méditerranée.
Une membre de l'ONG allemande Sea-Eye près du navire "Alan Kurdi", le 6 avril 2020 en Méditerranée. (CEDRIC FETTOUCHE / SEA-EYE.ORG / AFP)

Faute de pouvoir accoster en Italie, le navire se dirige vers Marseille. "Nous comptons sur le soutien du peuple français", a expliqué le dirigeant de l'ONG Sea-Eye.

Le bateau Alan Kurdi de l'ONG allemande Sea-Eye, qui a sauvé 133 migrants en mer samedi, fait route vers le port de Marseille en France après avoir vu ses tentatives de rejoindre les côtes italiennes échouer. "Nous ne savons pas comment le gouvernement va réagir à notre demande d'aide. Mais nous comptons sur le soutien du peuple français et sur le fait qu'il ne laisser pas le 'Alan Kurdi' être bloqué au large de Marseille", explique le dirigeant de l'ONG, Gorden Isler, dans un communiqué publié mercredi 23 septembre.

L'année 2020 est marquée par une recrudescence d'embarcations en Méditerranée centrale, route migratoire la plus meurtrière du monde pour les candidats à l'exil vers l'Europe, venus pour l'essentiel de Libye et de la Tunisie voisine. Entre début janvier et fin juillet, les tentatives de traversée au départ de la Libye ont augmenté de 91%, comparé à la même période l'an dernier, représentant 14 481 personnes ayant pris la mer. Celles au départ de la Tunisie ont flambé, avec 10 174 personnes concernées, en augmentation de 462%.

Vous êtes à nouveau en ligne