La ville de Paris va transformer un lycée désaffecté et occupé par des migrants en "centre d'hébergement d'urgence"

Des migrants occupent le lycée désaffecté de la rue Jean-Quarré, dans le 19e arrondissement de Paris, le 4 août 2015.
Des migrants occupent le lycée désaffecté de la rue Jean-Quarré, dans le 19e arrondissement de Paris, le 4 août 2015. (MICHAEL BUNEL / NURPHOTO / AFP)

Depuis le 31 juillet, une centaine de migrants ont trouvé refuge dans l'ancien établissement, situé rue Jean-Quarré, dans le 19e arrondissement de la capitale.

Une centaine de migrants ont trouvé refuge ces derniers jours dans l'établissement désaffecté. La mairie de Paris va transformer le lycée installé rue Jean-Quarré, dans le 19e arrondissement, en "centre d'hébergement d'urgence temporaire", annonce Bruno Julliard, sur Europe 1, mercredi 12 août.

"Si nous avions évacué ce lycée, cela revenait à mettre 300 personnes dans les rues de Paris, qui auraient organisé des campements sauvages", justifie le premier adjoint d'Anne Hidalgo.

Un centre ouvert pour "plusieurs mois, voire plusieurs années"

"Comme d'autres locaux inoccupés de la ville de Paris", le bâtiment sera donc transformé "dans les prochaines semaines", "en y maintenant les migrants présents aujourd'hui", explique encore Bruno Julliard.

Ce centre d'hébergement d'urgence "durera probablement plusieurs mois, voire plusieurs années" car "nous allons accueillir d'autres migrants", affirme l'élu : "Nous devons faire œuvre de solidarité. Nous devons leur proposer un accueil digne et humanitaire." Sans pour autant négliger l'accueil des SDF de la capitale, précise par ailleurs Bruno Julliard.

Vous êtes à nouveau en ligne