La Turquie demande de stopper les migrants en mer Égée

FRANCEINFO

La crise migratoire continue entre la Turquie et la Grèce. Ankara ordonne à ses garde-côtes de stopper les migrants en mer Égée.

C'est un véritable calvaire que vivent les membres de ce bateau dérivant entre la Grèce et la Turquie. Ces migrants syriens sont pourtant pris en charge par des garde-côtes turcs et ramenés en Turquie. Un acte surprenant alors que le président Recep Tayyip Erdogan les encourage à rejoindre l'Europe depuis une semaine. Samedi 7 mars, le chef d'État a annoncé qu'il empêcherait les migrants de passer par la mer Égée.

Tensions à la frontière terrestre

Une décision qui fait suite au cessez-le-feu signé vendredi 6 mars avec le président russe Vladimir Poutine. Cette consigne ne vaut par contre que pour les départs en mer. La situation reste similaire au niveau de la frontière terrestre. Les migrants qui tentent de rejoindre l'Europe ne sont pas empêchés par les autorités turcs mais sont reçus par des gaz lacrymogènes et des canons à eau du côté grec de la frontière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne