VIDEO. Le désespoir des réfugiés repoussés à la frontière hongroise

France 2

Lundi, la Hongrie a fermé le principal point d'entrée des migrants à sa frontière avec la Serbie, plongeant un grand nombre d'entre eux dans la panique. Une équipe de France 2 était sur place.

C'était le point de passage de la quasi-totalité des migrants venus de Serbie : la Hongrie a fermé un pan de sa frontière, au niveau d'une voie ferrée à Röszke, lundi 14 septembre. Une décision qui a surpris de nombreux candidats au passage, qui espéraient que le blocage serait effectif le lendemain. Une équipe de France 2, sur place, a filmé la panique de ces réfugiés.

Redirigés vers un poste-frontière officiel

Quelques minutes avant la fermeture, les migrants se sont précipités par centaines vers le passage, certains en courant, redoutant d'être bloqués. Les derniers 40 mètres ouverts ont été bouchés avec des fils de fer et des barbelés, et les forces de l'ordre hongroises se sont positionnées en travers de la voie ferrée pour bloquer le passage.

Un groupe d'Afghans a été le premier à être stoppé. Parmi eux, une femme. Elle a tenté de parlementer, elle a supplié les policiers de la laisser entrer en montrant son enfant dans ses bras. Mais rien à faire. Les migrants ont dû rejoindre un poste-frontière officiel entre la Serbie et la Hongrie, à 2 kilomètres de là, où lundi soir, le passage se faisait au compte-gouttes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne