Turquie : après l'enquête de France 2, la France suspend sa consule honoraire à Bodrum qui vend des canots aux réfugiés

La devanture d\'un grand magasin appartenant à la consule de France à Bodrum (Turquie), filmée par France 2 dans un reportage diffusé le 11 septembre 2015.
La devanture d'un grand magasin appartenant à la consule de France à Bodrum (Turquie), filmée par France 2 dans un reportage diffusé le 11 septembre 2015. ( FRANCE 2)

Le Quai d'Orsay a pris cette décision après la diffusion d'un reportage sur France 2. Propriétaire d'un magasin, la consule vendait du matériel aux réfugiés qui risquent leur vie en effectuant la traversée.

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a suspendu de ses fonctions une consule honoraire en Turquie, propriétaire d'un magasin de ventes d'articles maritimes et qui à ce titre vend des canots aux réfugiés. "Le ministre vient d'ordonner sa suspension", a indiqué le Quai d'Orsay, interrogé sur un reportage de France 2, diffusé vendredi 11 septembre.

"On ne peut pas les empêcher de partir"

Dans ce document, la consule honoraire confiait à nos confrères qu'elle n'était pas très regardante sur l'identité de ses clients, dans son magasin flanqué d'un drapeau français et d'une plaque arborant sa qualité de consule honoraire représentant la France. A propos des migrants, elle assurait notamment : "On ne peut pas les empêcher de partir (...), et si nous, on ne vend pas, celui qui est à côté vendra, celui qui est derrière vendra…", se justifie-t-elle. Et d'ajouter : "Ça ne change absolument rien." 

Voici l'intégralité du reportage :

Vous êtes à nouveau en ligne