La Croatie est sous pression

FRANCE 3

Dans la nuit de jeudi à vendredi 18 septembre, la Croatie a pris la décision de fermer ses frontières.

Dépassée par l'afflux de migrants, la Croatie a décidé de fermer ses frontières, à son tour. Ainsi, la nuit dernière entre jeudi et ce vendredi 18 septembre, les autorités ont fermé sept des huit passages frontaliers avec la Serbie.

Pourtant, comme l'a constaté une équipe de France 3 arrivée en Serbie, des migrants tentent encore de rejoindre la frontière croate. "Il y a encore plein de gens derrière moi, ils arrivent par bus et même par taxis", rapporte un réfugié. "Nous, on est yézidis. Daech égorge les femmes et les enfants, c'est ça notre vie", explique une femme.

"11 000 qui sont passés illégalement"

Une fois arrivés à la frontière, les réfugiés passent devant les policiers, sans qu'ils sourcillent et ce malgré la fermeture des frontières.
 
"Je m'attendais à ce qu'il y ait nettement moins de réfugiés aujourd'hui, mais ils sont aussi nombreux que ces deux derniers jours. Il y en a déjà 11 000 qui sont passés illégalement", note Borka Vreck, d'une association humanitaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne