L'Union européenne doit-elle dépenser plus pour aider les pays qui accueillent des migrants ?

Pour la première fois, l'UE va proposer mercredi une aide humanitaire à des Etats membres, en particulier à la Grèce, pour faire face aux arrivées massives de migrants. 

Améliorer l'accueil des migrants pour éviter les tensions et la crise humanitaire. L'Union européenne doit annoncer, mercredi 2 mars, la mise en place d'une aide humanitaire à ses Etats membres, en particulier à la Grèce, pour faire face aux arrivées massives de migrants, dont des milliers sont toujours bloqués à la frontière gréco-macédonienne.

Cette proposition, que la Commission doit présenter à la mi-journée à Bruxelles, est conséquente : cette aide humanitaire serait d'environ 700 millions d'euros sur trois ans, dont 300 millions en 2016, selon l'AFP.

La Grèce, qui fait face à une situation intenable à sa frontière avec la Macédoine, où des milliers de migrants sont bloqués par les restrictions imposées par les pays voisins, a évalué ses besoins à 480 millions d'euros pour organiser l'accueil de 100 000 réfugiés. Le pays, qui abrite actuellement 23 000 migrants, a prévenu mardi qu'elle n'était "pas en mesure de faire face à l'ensemble des réfugiés qui arrivent".

Votez, réagissez, commentez. 

L'Union européenne doit-elle dépenser plus pour aider les pays qui accueillent des migrants ?

Voir les résultats
Partagez ce sondage
Vous êtes à nouveau en ligne