L'exode des réfugiés marqué par des scènes violentes

FRANCE 3

Dans les Balkans, des dizaines de milliers de migrants font route vers l'Europe. Les débordements se multiplient.

L'exode de dizaines de milliers de réfugiés venus d'Irak et de Syrie notamment se poursuit. Ce vendredi 11 septembre, la publication de certaines vidéos choquent. Dans les Balkans, des scènes violentes ont lieu.

Dans le camp hongrois de Röszke, une bénévole australienne a filmé en cachette des policiers jetant de la nourriture aux migrants parqués entre des barrières. "C'était comme nourrir des animaux", confient des témoins. À l'extérieur, d'autres personnes sont retenues par les autorités. "On veut maman Merkel !", hurle un homme face à la caméra de France 3.

Les policiers macédoniens matraquent

En Hongrie, le mur de barbelés le long de la frontière avec la Serbie ne se construit pas assez vite. Des prisonniers ont été réquisitionnés. En Macédoine, dans le froid et sous la pluie, les policiers matraquent sans ménagement les réfugiés toujours plus nombreux. Au nord aussi, le chaos règne. Le gouvernement autrichien a fermé l'autoroute par sécurité; 8 000 migrants sont arrivés jeudi. La compagnie ferroviaire a suspendu ses lignes vers la Hongrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne