L'Europe se dispute sur la question des quotas de migrants

France 2

Les ministres de l'Intérieur des 28 membres de l'UE participaient, ce lundi 14 septembre, à une réunion d'urgence à Bruxelles pour décider d'une éventuelle répartition des migrants. Arnaud Boutet était sur place.

Alors que plusieurs pays prenaient la décision de rétablir "provisoirement" les contrôles des migrants à leurs frontières, les ministres de l'Intérieur des 28 membres de la Communauté européenne étaient réunis, ce 14 septembre à Bruxelles, pour discuter de la répartition des demandeurs d'asile. Mais aucun accord n'a pu être trouvé pour le moment. "Les divisions sont telles que les 28 ministres de l'Intérieur semblent incapables de répartir quelque 120 000 réfugiés sur le continent", rapporte Arnaud Boutet depuis Bruxelles.

Une Europe coupée en deux

Deux camps se divisent sur la question des quotas de migrants : ceux qui y sont favorables, "la France et l'Allemagne en tête, et les pays défavorables, avec la Hongrie, la Slovaquie, la République tchèque, la Roumanie ou la Pologne, qui refusent un mécanisme dit permanent et obligatoire", précise le journaliste.

La Hongrie s'est également prononcée contre l'implantation de centres de tri des migrants sur son territoire. Le seul point d'accord qui a pu être trouvé concerne la répartition de 40 000 migrants, mais il n'a pas fait l'objet d'annonce définitive ce soir. Une autre réunion pourrait avoir lieu le 8 octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne