L'Angleterre face à une filière vietnamienne d'êtres humains ?

39 corps ont été découverts au fond d'un camion. Un drame qui pose question outre-Manche sur l'ampleur de cette nouvelle forme d'esclavagisme et la filière avec le Vietnam.

Depuis l'Angleterre, la journaliste Anne-Charlotte Hinet revient sur le drame qui secoue la société et la découverte de ces 39 corps au fond d'un camion réfrigéré. "Vous savez, le Royaume-Uni ne découvre pas totalement ce phénomène, cela fait plusieurs années que les associations tirent la sonnette d'alarme. Régulièrement, des gangs sont démantelés, appelés ici les têtes de serpents. Ils fonctionnent sur le principe de la dette. Ils avancent les sommes pour le voyage jusqu'en Europe puis les victimes doivent rembourser en travaillant", explique la journaliste.

41 000 départs du Vietnam

Un chiffre surtout pose question. "En moins de huit mois, près de 41 000 Vietnamiens auraient quitté cette province pauvre pour rejoindre la Grande-Bretagne en empruntant ce genre de filière", avance Anne-Charlotte Hinet. Les Vietnamiens seraient après les Chinois la nationalité la plus représentée dans ces affaires de trafics d'êtres humains.13 000 individus seraient enrôlés dans cette nouvelle forme d'esclavage.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne