"Jungle de Calais" : multiples incendies pendant le démantèlement

France 3

Ce mercredi 26 octobre, il s'agit du 3e jour de l'évacuation du camp de Calais. De multiples incendies seraient en cours dans le "jungle", expression de la colère des migrants qui rêvent toujours de rejoindre l'Angleterre.

Dans ce quartier de la "jungle" de Calais (Pas-de-Calais), il ne reste plus que des débris fumants et les cendres de ceux brûlés dans la nuit. Ce mercredi 26 octobre au matin, un des migrants tente de récupérer quelques affaires. Il était endormi lorsque le feu a embrasé sa cabane. Tous ont échappé aux flammes, mais la nuit a été éprouvante.

Une rébellion face au démantèlement

Entre minuit et 3 heures du matin dans la nuit du 25 au 26 octobre, plusieurs incendies se sont déclarés et des explosions de bonbonnes de gaz ont fait un blessé parmi les migrants. Des départs de feu volontaires, notamment dans la zone de commerce. Cet homme originaire du Soudan était sur les lieux lorsque le feu s'est embrasé : "beaucoup de personnes sont en colère ici, parce que la 'jungle' c'est terminé" explique-t-il. Après cette nuit de violence, les bénévoles peinent à convaincre ceux qui ne veulent pas partir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne