Italie : la justice autorise les migrants à accoster sur l'île de Lampedusa

France 3

En Italie, la justice désavoue le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini, et autorise le débarquement de l'Open ARMS. Mercredi 14 août au soir, le navire humanitaire est donc en route pour Lampedusa (Italie), avec à son bord 147 migrants.

Une lueur d'espoir pour les 147 migrants bloqués depuis plusieurs jours en pleine mer à bord de l'Open ARMS. Après 12 jours de navigation sur une mer agitée, le bateau va peut-être pouvoir accoster. La justice italienne vient d'annuler le décret qui interdisait au navire de l'ONG espagnole d'approcher l'île de Lampedusa (Italie). Une victoire pour l'association qui demande maintenant un débarquement immédiat, car la situation est critique : promiscuité et stress provoquent des tensions.

Matteo Salvini persiste et signe

Mais le ministre de l'Intérieur italien, Matteo Salvini, n'est pas d'accord. Il fustige cette décision de justice et continue de refuser tout débarquement sur son territoire. "Mais dans quel étrange [pays] vivons-nous ? Un juge du tribunal administratif veut donner le feu vert à un bateau étranger rempli de migrants pour débarquer en Italie. Je vais signer un nouveau décret pour dire non à cette décision", a-t-il déclaré. Un autre navire, l'Ocean Viking, attend lui aussi de pouvoir accoster. 350 migrants sont à bord du bateau.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne