Immigration : le projet de loi de Gérard Collomb divise

France 2

Le projet de loi asile et immigration présenté par Gérard Collomb a reçu un accueil mitigé. Les associations d'aide aux migrants sont inquiètes tandis qu'à droite, certains estiment que le projet n'est pas assez ferme.

Sur leurs banderoles, des messages très clairs. Devant le Conseil d'État, des avocats experts en droit des étrangers dénoncent le projet de loi asile et immigration présenté par Gérard Collomb et plus particulièrement la réduction des délais de l'asile, de 11 mois aujourd'hui à 6 mois prochainement. Les associations d'aide aux migrants sont elles aussi inquiètes notamment par l'augmentation de la rétention de 45 à 90 jours, mesure que le gouvernement estime indispensable pour permettre l'expulsion des sans-papiers.

Un texte "équilibré" pour le ministre de l'Intérieur

Un délit de passe-frontière pourrait également être instauré : un an de prison pour les migrants entrés en France illégalement. À droite, certains jugent que le projet de loi n'est pas assez ferme. Ils refusent entre autres la réunification des familles, possibilité pour les enfants réfugiés de faire venir parents et frères et sœurs. Le ministre de l'Intérieur défend "un texte équilibré" pour une immigration "mieux maîtrisée".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne