France-Italie : Rome joue l’apaisement

Quelques heures après l’annonce du rappel de l’ambassadeur français à Rome, l’Italie tente de calmer le jeu. Les explications du correspondant de France Télévisions à Rome, Alban Mikoczy.

Alors que la tension est à son comble entre la France et l’Italie, Rome a tenté de jouer l’apaisement ce jeudi 7 février. Notre journaliste, Alban Mikoczy explique : "Les Italiens ont été surpris par la virulence et la réaction française. Ils ne s’attendaient pas à ce qu’il rappelle l’ambassadeur de France en Italie", dit-il. "Le vice-Premier ministre Luigi Di Maio et le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini ont tous les deux dit qu’ils voulaient rencontrer Emmanuel Macron", ajoute le journaliste.

Quelles conditions ?

"Mais Matteo Salvini a fixé des conditions. Il veut lui parler, mais avec deux thèmes privilégiés : la question des migrants (…) et dans un deuxième temps, la question de ces personnes qui vivent en France de manière libre et ont été condamnés en Italie", continue-t-il. Des conditions inécoutables pour le moment pour les autorités françaises. Les relations diplomatiques ne sont pas rompues, mais au point mort.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne