Faux et usage de faux : les erreurs factuelles du débat sur les européennes

FRANCE 2

Lors du débat des têtes de liste aux européennes, jeudi 4 avril sur France 2, certains candidats ont avancé des chiffres erronés. C'est le cas de Nicolas Dupont-Aignan, du parti Debout la France.

"En cinq ans, il y a eu 18 millions de migrants en Europe", assurait Nicolas Dupont-Aignan, tête de liste Debout la France, lors du débat des élections européennes, jeudi 4 avril sur France 2. Un chiffre erroné qui a fait bondir les autres candidats sur le plateau. Nicolas Dupont-Aignan a en réalité additionné des flux de populations. Si un Français s'expatrie en Italie ou une Allemande part étudier en France, ils comptent comme des migrations.

Un député européen de La République en marche

Les chiffres précisent cependant que le nombre de migrants venus de pays hors Union européenne est inférieur à huit millions. Ian Brossat, tête de liste communiste, assure de son côté qu'il y a 40 lobbyistes par député européen. Il y a en vérité 11 806 lobbyistes pour 750 députés, soit 15,7 lobbyistes environ par élu. Enfin, Nathalie Loiseau, de La République en marche, a assuré à plusieurs reprises n'avoir "aucun député européen". À Strasbourg siègent pourtant Jean Arthuis, membre LaREM et député européen, ainsi que sept membres du Modem, associé à la majorité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne