En Macédoine, les migrants victimes de violences policières

France 2

C'est une vidéo qui montre clairement des réfugiés bloqués à la frontière entre la Grèce et la Macédoine et frappés par la police.

À la frontière entre la Grèce et la Macédoine, les réfugiés arrivent par milliers. Devant l'afflux, la police ne sait plus comment faire et parfois les policiers perdent patience et frappent les réfugiés. L'incident est bref, mais très violent. La police leur ordonne de s'asseoir et d'attendre.

Traitement inhumain 

Beaucoup plus au nord, la tension est également très vive à la frontière entre la Serbie et la Hongrie dans la ville de Roszke. Les réfugiés arrivent à pied, en suivant une voie ferrée. Ils doivent se débrouiller tout seuls. Ils connaissent les points de passage et ils se dépêchent avant que la Hongrie n'ait fini de construire son mur à la frontière. Le gouvernement a d'ailleurs fait appel à des prisonniers pour achever sa construction et des soldats ont été déployés. Les réfugiés se retrouvent souvent dans un grand camp où on les traite presque comme des prisonniers. Dans une vidéo, on peut même voir des policiers hongrois, masques sur le visage leur lancer de la nourriture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne