En Grèce, les migrants sont dans l'impasse

France 2

Le pays ne parvient pas à gérer l'afflux toujours plus important de réfugiés, qui arrivent sur son territoire.

À la veille du sommet qui se tiendra lundi 7 mars à Bruxelles sur la question des migrants, l'unité des pays européens semble bien fragile. La crise migratoire paraît sans fin. En Grèce, les migrants sont dans l'impasse. Bloqués depuis plusieurs jours en Grèce, à la frontière avec la Macédoine, ils sont désormais près de 12 000, des familles entières qui espèrent pouvoir continuer leur route à travers l'Europe. La plupart du temps, les autorités maintiennent la frontière fermée. 

Risques de maladies 

Dans le froid, dans la boue, les mères de famille tentent d'organiser un semblant de vie pour leurs enfants. Les conditions d'hygiène sont déplorables et les plus petits sont les plus exposés aux risques de maladies. "Beaucoup d'enfants souffrent d'hypothermie parce qu'on n’a pas assez de tentes pour tout le monde. Maintenir une bonne hygiène pour 12 000 personnes, c'est compliqué", explique Cécile Van de Kontinenburg, médecin pour l'ONG Médecins sans frontières. Ce dimanche 6 mars, la frontière a été ouverte quelques minutes. Une poignée de réfugiés syriens a pu passer sourire aux lèvres, mais ils ont compris que la route à travers l'Europe était désormais semée d'obstacles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne