DIRECT. Migrants : sur l'île de Kos, "si le problème dure, les vacanciers ne viendront plus", redoute une commerçante

Des migrants se reposent dans un hôtel abandonné de l\'île de Kos (Grèce), le 19 août 2015.
Des migrants se reposent dans un hôtel abandonné de l'île de Kos (Grèce), le 19 août 2015. (BENOIT ZAGDOUN / FRANCETV INFO)

7 000 migrants ont débarqué la semaine dernière sur cette île grecque, où se trouve notre envoyé spécial.

Elle est en première ligne face à la crise migratoire qui touche l'Europe. Située à quelques kilomètres seulement au large de la Turquie, l'île grecque de Kos voit chaque jour des centaines de migrants débarquer sur ses côtes. Notre envoyé spécial Benoît Zagdoun est sur place, mercredi 19 août.

Les îles grecques, porte d'entrée des réfugiés. Dans les îles grecques, près de 21 000 migrants sont arrivés par la mer la semaine dernière, fuyant la guerre, la violence et la misère en Syrie, Irak ou en Afghanistan, a de son côté averti l'ONU. L'Organisation a demandé aux autorités de leur venir en aide en urgence malgré la grave crise économique que traverse le pays.

La tension monte à Kos. La semaine dernière, le nombre d'arrivées à Kos avait atteint 7 000, pour 30 000 habitants. Débordées, les autorités ont fait venir un ferry en guise d'hébergement d'urgence. Les migrants doivent attendre de longues heures au soleil pour espérer déposer une demande d'asile, provoquant parfois des tensions. Seuls quelques touristes et habitants apitoyés leur offrent une aide. Des commerçants redoutent eux que la situation fasse fuir les touristes.

Trois fois plus de migrants qu'il y a un an. 107 500 migrants sont arrivés aux frontières extérieures de l'Union européenne en juillet, selon l'agence européenne Frontex. Un chiffre qui a triplé par rapport au même mois, l'an dernier.

21h38 : "Je demande 50 millions parce qu'il est difficile d'évaluer le préjudice économique que nous subissons depuis plus de quinze ans."


La maire de Calais réclame des compensations financières aux gouvernements français et britannique. Elle estime que sa ville souffre de l'afflux de migrants qui ne cesse de prendre de l'ampleur. Les détails dans notre article.

21h07 : L'Allemagne s'attend cette année "jusqu'à 800 000 demandeurs d'asile". C'est trois fois plus qu'en 2014. D'où viennent ces demandeurs d'asile ? "Les flux migratoires via la mer Egée et les Balkans ont considérablement augmenté", a expliqué le ministre de l'Intérieur allemand. En effet, la route des Balkans est le nouveau chemin vers l'Europe, comme l'avait montré France 2.

(FRANCE 2)

20h25 : Berlin prévoit une arrivée massive de migrants. L'Allemagne attend "jusqu'à 800 000" demandeurs d'asile en 2015, quatre fois plus qu'en 2014, a indiqué le ministre allemand de l'Intérieur allemand. Les détails dans notre article.

18h38 : "Je demande 50 millions parce qu'il est difficile d'évaluer le préjudice économique que nous subissons depuis plus de quinze ans."


La maire de Calais réclame des compensations financières aux gouvernements français et britannique. Elle estime que sa ville souffre de l'afflux de migrants qui ne cesse de prendre de l'ampleur. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et son homologue britannique, Theresa May, doivent se rencontrer demain à Calais.

18h18 : "Le poste de police français du port est en ruines." Le Syndicat des cadres de la Sécurité intérieure (SCSI-CFDT) a écrit au ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve pour dénoncer "des conditions de travail intolérables" sur le site de Calais (Pas-de-Calais). Parmi les problèmes soulevés : la mauvaise répartition des effectifs britanniques et français.

17h22 : "Nous devons tabler sur jusqu'à 800 000 demandeurs d'asile" en 2015, annonce le ministre de l'intérieur allemand , évoquant "un défi" pour son pays, alors que les dernières prévisions faisaient état de 500 000 personnes.

17h04 : Voici de nouveau témoignages de migrants rencontrés par notre journaliste Benoît Zagdoun qui est actuellement sur l'île de Kos, en Grèce.

16h35 : Quelque 124 000 réfugiés et migrants sont arrivés en Grèce entre le 1er janvier et le 31 juillet 2015, soit une augmentation de plus de 750% par rapport à la même période en 2014. Pour visionner cette brusque accélération, voici deux graphiques à consulter dans notre article.

15h58 : Notre journaliste Benoît Zagdoun est toujours sur l'île de Kos, en Grèce, il rencontre actuellement des migrants qui viennent d'arriver sur cette île.

14h10 : Notre journaliste Benoît Zagdoun est toujours sur l'île de Kos, en Grèce, il est parti à la rencontre des touristes et d'hôteliers de cette île où des migrants sont arrivés nombreux ces derniers jours.

13h29 : Notre journaliste Benoît Zagdoun est toujours sur l'île de Kos, en Grèce, où il a rencontré une équipe de Médecins sans frontières.

11h36 : Notre journaliste Benoît Zagdoun continue son périple sur l'île de Kos, en Grèce, à la rencontre des migrants.

08h52 : Notre journaliste Benoît Zagdoun se balade toujours sur l'île de Kos, en Grèce. Il est arrivé dans un hôtel désaffecté devenu un lieu de refuge pour les migrants.

08h33 : Le nombre de migrants arrivés aux frontières extérieures de l'Union européenne a triplé en juillet par rapport au même mois de l'an dernier, à 107 500, a annoncé hier l'agence européenne Frontex. L'AFP publie une infographie sur Twitter pour mieux comprendre la situation.

Vous êtes à nouveau en ligne