DIRECT. Migrants : sur l'île de Kos, "si le problème dure, les vacanciers ne viendront plus", redoute une commerçante

Des migrants se reposent dans un hôtel abandonné de l\'île de Kos (Grèce), le 19 août 2015.
Des migrants se reposent dans un hôtel abandonné de l'île de Kos (Grèce), le 19 août 2015. (BENOIT ZAGDOUN / FRANCETV INFO)

7 000 migrants ont débarqué la semaine dernière sur cette île grecque, où se trouve notre envoyé spécial.

Elle est en première ligne face à la crise migratoire qui touche l'Europe. Située à quelques kilomètres seulement au large de la Turquie, l'île grecque de Kos voit chaque jour des centaines de migrants débarquer sur ses côtes. Notre envoyé spécial Benoît Zagdoun est sur place, mercredi 19 août.

Les îles grecques, porte d'entrée des réfugiés. Dans les îles grecques, près de 21 000 migrants sont arrivés par la mer la semaine dernière, fuyant la guerre, la violence et la misère en Syrie, Irak ou en Afghanistan, a de son côté averti l'ONU. L'Organisation a demandé aux autorités de leur venir en aide en urgence malgré la grave crise économique que traverse le pays.

La tension monte à Kos. La semaine dernière, le nombre d'arrivées à Kos avait atteint 7 000, pour 30 000 habitants. Débordées, les autorités ont fait venir un ferry en guise d'hébergement d'urgence. Les migrants doivent attendre de longues heures au soleil pour espérer déposer une demande d'asile, provoquant parfois des tensions. Seuls quelques touristes et habitants apitoyés leur offrent une aide. Des commerçants redoutent eux que la situation fasse fuir les touristes.

Trois fois plus de migrants qu'il y a un an. 107 500 migrants sont arrivés aux frontières extérieures de l'Union européenne en juillet, selon l'agence européenne Frontex. Un chiffre qui a triplé par rapport au même mois, l'an dernier.

Vous êtes à nouveau en ligne