DIRECT. Paris accueille ses premiers réfugiés en provenance d'Allemagne

Des réfugiés prennent place dans un bus après leur arrivée à la gare de Munich (Allemagne), le 7 septembre 2015.
Des réfugiés prennent place dans un bus après leur arrivée à la gare de Munich (Allemagne), le 7 septembre 2015. (CHRISTOF STACHE / AFP)

Des réfugiés, principalement irakiens et syriens, sont attendus, vendredi, dans le 13e arrondissement de la capitale.

Après Cergy (Val-d'Oise) et Champagne-sur-Seine (Seine-et-Marne), c'est au tour de Paris d'accueillir, vendredi 11 septembre, des réfugiés syriens et irakiens en provenance d'Allemagne. De son côté, Berlin va tenter de rallier les pays européens les plus sceptiques à sa cause. Suivez la journée en direct sur francetv info.

Des réfugiés attendus à Paris. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé l'ouverture de sept nouveaux centres d'hébergement à Paris et dans les Hauts-de-Seine. Ils pourront accueillir 460 migrants, qui s'ajouteront aux 1 450 déjà pris en charge depuis début juin. Un premier groupe sera accueilli, dès vendredi, dans le 13e arrondissement.

L'Allemagne tente de convaincre. Les tensions croissantes entre les Européens sur la crise migratoire seront au cœur d'une réunion, vendredi, à Prague, entre l'Allemagne et plusieurs pays frontalement opposés à la politique de Berlin en faveur de l'accueil des réfugiés (Pologne, République Tchèque, Slovaquie et Hongrie).

Des chiffres records. Quelque 22 500 nouveaux arrivants ont été enregistrés depuis, lundi soir, sur l'île grecque de Lesbos, en mer Egée, tandis qu'un nombre record de passages a été signalé, jeudi, entre la Serbie et la Hongrie, ainsi qu'à la frontière avec l'Autriche.

23h01 : Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Romain Nadal, a tweeté quelques explications après la suspension de la consule honoraire de France à Bodrum en Turquie. Elle vend dans son magasin des canots aux migrants, comme l'a révélé France 2 ce soir.

22h56 : Les consuls honoraires sont des représentants de la France à l'étranger. Ils permettent de maintenir un contact plus étroit avec les ressortissants français dans les villes des pays où ils sont installés. Mais ils ne sont pas des diplomates professionnels. Leurs compétences sont d'ailleurs limitées, par rapport à celles des consuls et des ambassadeurs. Et comme ils remplissent leur mission le plus souvent bénévolement, ils ont le droit d'exercer une autre activité. Ils ne sont pas forcément des ressortissants français, mais ils sont nommés par le ministère des Affaires étrangères.

22h55 : Bonsoir,C'est quoi une "consule honoraire" ?Merci.

22h28 : "Si les faits sont confirmés", la consule honoraire de France à Bodrum en Turquie suspendue ce soir par le ministre des Affaires étrangères fera l'objet d"une révocation dans les plus brefs délais", indique le Quai d'Orsay à France Info. Cette commerçante vend des canots pneumatiques aux migrants dans son magasin, comme l'a révélé France 2 ce soir.

21h09 : La France suspend sa consule honoraire de Bodrum en Turquie qui vend des canots pneumatiques et des gilets de sauvetage aux migrants cherchant à gagner l'Europe. Le Quai d'Orsay l'annonce, après les révélations de France 2 ce soir.

20h26 : La consule honoraire de France à Bodrum, en Turquie alimente le trafic des passeurs. Elle est propriétaire d'un magasin qui vend des bateaux pneumatiques et des gilets de sauvetage, utilisés par les migrants qui traversent la mer Egée et débarquent sur les îles grecques. France 2 le révèle.

(FRANCE 2)

20h37 : La France accueille depuis mercredi des réfugiés irakiens et syriens, mais rien n'a changé pour les Soudanais et Erythréens qui dorment depuis une semaine devant la mairie du 18e arrondissement de Paris. Notre journaliste Louis Boy est allé les rencontrer.



(LOUIS BOY / FRANCETV INFO)

19h00 : La justice donne son feu vert à l'évacuation du campement de migrants d'Austerlitz à Paris.

17h53 : Depuis le début de l'année, 430 000 migrants ont traversé la mer Méditerranée en direction de l'Europe, a rapporté l'Organisation internationale des migrations (OIM). C'est plus du double des chiffres enregistrés sur l'ensemble de l'année 2014.

15h50 : Une chanson de punk allemand anti-nazi devenu un hymne pour la défense des réfugiés. Intitulé "Schrei nach Liebe (cri d'amour, en français)", ce titre du groupe Die Ärzte de 1993 a pris la tête des meilleures ventes en Allemagne après une mobilisation sur les réseaux sociaux, en réponse aux attaques contre les migrants. (YOUTUBE)

15h26 : Comme vous, , l'ouverture de centres d'accueil pour faire face à l'arrivée de réfugiés agace certaines associations d'aide aux sans-abri "Il ne s'agit pas de créer de la concurrence entre les pauvres", assure Ian Brossat, adjoint à la mairie de Paris chargé du Logement, à francetv info. Notre journaliste Christophe Rauzy vous en dit plus dans cet article.




(THOMAS SAMSON / AFP)

15h26 : Commence à la proposer aux SDF au coin de ta rue

14h32 : Notre journaliste Louis Boy est toujours dans le 18e arrondissement de Paris, auprès de la centaine de migrants qui campent devant la mairie. Il a rencontré des bénévoles venus apporter leur aide aux migrants.

13h36 : C'est un scandale de traiter ainsi les réfugiés. Ces gens devraient être démis de leurs fonctions.

13h36 : Ces policier trouvent que ces personnes n'ont pas assez souffert, pour se permettre de les frapper de la sorte. C'est inhumain. Qu'ils se mettent un peu a leur place pour se dire qu'un jour ca pourrait leur arriver aussi.

13h36 : Dans les commentaires, vous réagissez aux images de matraquages de migrants par la police macédonienne.

13h40 : "Environ 7 600 migrants, notamment de Syrie, sont entrés en Macédoine entre 18 heures hier et 6 heures aujourd'hui."

Ce chiffre constitue un record, selon Alexandra Krause, chargée de la communication auprès du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR). "Nous avons des informations de nos collègues grecs selon lesquels davantage de migrants continuent à affluer à bord d'autobus", vers la frontière macédonienne, précise-t-elle.

13h36 : Environ 7 600 migrants sont entrés en Macédoine entre jeudi soir et vendredi matin. Un record, selon l'ONU.

13h24 : Trempés et transis de froid, des dizaines de migrants qui se trouvaient à la frontière gréco-macédonienne ont été violemment frappés à coups de matraque par la police macédonienne. Un reporter de Reuters a filmé la scène.

(REUTERS)

13h06 : Notre journaliste Louis Boy est dans le 18e arrondissement de Paris, où plusieurs dizaines de migrants soudanais campent devant la mairie. Ils s'indignent du peu de considération de la mairie à leur égard, alors que la capitale a ouvert plusieurs centres pour accueillir des réfugiés syriens et irakiens.

11h51 : Bonjour @anonyme, vous réagissez aux images filmées par une bénévole qui dénonce la façon "inhumaine" dont les migrants sont nourris dans le camp de Röszke, à la frontière entre la Hongrie et la Serbie.

Depuis quelques jours, une autre vidéo est relayée sur internet, montrant des migrants censés refuser de la nourriture non halal, rappelle Libération. Les images sont certes authentiques, précise le journal, mais leur geste n'a aucune connotation religieuse : un porte-parole de la Croix-Rouge évoque le ressentiment des migrants, en colère contre les autorités qui refusent qu'ils franchissent la frontière.

11h44 : D'autres vidéos montrent que ces migrants refusent carrément la nourriture et même la jettent sur les voies ferrées. Je suis sur que vous disposez aussi de ces vidéos. Alors osez les montrer également. C'est votre rôle de journalistes devant être neutres et justes

11h44 : Une bénévole a filmé clandestinement les conditions "inhumaines" dans lesquelles la nourriture est distribuée aux migrants, dans le camp de Röszke (Hongrie), à la frontière avec la Serbie. Voici ces images.

(EVN)

11h25 : "Bienvenue à Paris." C'est le message délivré, sur Twitter, par la maire de la capitale. Anne Hidalgo est en visite, ce matin, dans un centre d'hébergement de réfugiés dans le 13e arrondissement.

10h47 : Bonjour @nan', nous avons consacré un article à la façon dont les particuliers peuvent aider les migrants. L'initiative Calm (pour Comme à la maison), lancée par l'association Singa, met, par exemple, en relation des réfugiés sans domicile et des hébergeurs bénévoles. Vous avez le droit de le faire, à quelques exceptions près, comme nous vous l'expliquons ici.

10h34 : Je voudrais accueillir des réfugiés; comment faire ? A qui s'adresser ? J'ai une maison à offrir.

10h28 : La maire de Paris, Anne Hidalgo, visite actuellement un centre d'hébergement de réfugiés dans le 13e arrondissement. Elle a notamment discuté avec une famille qui a fui le groupe Etat islamique, rapporte un journaliste présent sur place.

10h27 : Bonjour @mjpt, c'est faux, comme l'explique France Info. Certes, le pays n'accueille que très peu de réfugiés, mais l'émir du Qatar n'a jamais affirmé cela, explique la station, selon laquelle cette fausse information vient d'un site satirique. Si le sujet vous intéresse, nous avons consacré un article portant sur la position des pays du Golfe durant cette crise.

10h19 : Bonjour, est-il vrai que l'émir du Qatar, interrogé par la BBC sur l'accueil de réfugiés, a répondu que son pays avait suffisamment d'esclaves ?

10h15 : Le gouvernement fait appel aux jeunes du service civique pour accueillir les réfugiés en France. Selon Europe 1, l'exécutif "se donne un mois" pour mobiliser "un millier" de personnes de 16 à 25 ans. Les détails dans notre article.

09h32 : La Hongrie mobilise son armée. Les autorités ont annoncé porter à 3 800 le nombre de soldats déployés pour renforcer sa clôture pour barrer la route des migrants à la frontière serbe : hier, 3 601 personnes sont parvenues à pénétrer dans le pays, un nouveau record, selon un décompte de la police.

09h17 : "On a des jobs, du travail pour eux !" Hier, dans "Envoyé spécial", un Allemand, rencontré à la gare de Munich, raconte comment l'arrivée des migrants dans son pays est, selon lui, une vraie chance pour la population. Regardez son témoignage.

(FRANCE 2)

09h20 : Bonjour @écœuré. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a effectivement annoncé, hier, l'ouverture de sept nouveaux centres d'hébergement à Paris pour accueillir 460 migrants. Six centres seront aménagés dans des bâtiments vacants appartenant à la ville dans les 3e, 10e, 13e, 15e, 19e et 20e arrondissements. Un septième, réservé aux femmes isolées avec enfant, sera ouvert dans un pavillon appartenant à la municipalité situé à Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine).

08h48 : Mais d'où sortent ces centres d'hébergement ????

08h35 : "Je ne suis pas une raciste sans cœur qui frappe des enfants. Je suis juste une mère sans emploi, qui a pris une mauvaise décision."

Filmée en train de faire un croche-pied à un migrant, Petra László s'excuse, dans une lettre publiée par un journal hongrois, rapporte Courrier international. "Je filmais, des centaines de migrants ont brisé le cordon de police, et l'un d'entre eux est venu vers moi, j'ai eu peur, affirme-t-elle. J'ai pensé que j'étais attaquée et que je devais me protéger."

08h37 : "Envoyé spécial" consacrait, hier soir, un numéro spécial consacré à la crise des réfugiés, avec de nombreux reportages pour mieux comprendre la situation. Si vous avez raté le magazine, il est encore temps de se rattraper puisqu'il est disponible en replay sur francetv info.

08h06 : "Si on a une politique d'ouverture, on accueille tout le monde dignement. On n'appelle pas seulement à la solidarité envers les réfugiés."

Alors que la mairie de Paris s'apprête à accueillir des réfugiés, une association d'aide aux SDF fait part de son étonnement et affirme que "depuis mai, on n'arrive pas à héberger une seule personne". Ian Brossat, adjoint à la mairie de Paris en charge du Logement, lui répond sur RTL et refuse "une mise en concurrence entre les SDF français et les réfugiés qui viennent d'ailleurs".

07h59 : La ville de Paris doit ouvrir, aujourd'hui, deux centres d'hébergement pour les réfugiés. Cinq autres suivront le mouvement dans les semaines à venir, afin d'accueillir, au total 460 migrants, qui s'ajouteront aux 1 450 déjà pris en charge depuis début juin dans la capitale.

Vous êtes à nouveau en ligne