REPLAY. "En aucun cas, on ne laissera se reconstituer une jungle" à Calais : regardez le discours d'Emmanuel Macron sur l'accueil des migrants

Le président de la République a prévu de rencontrer des élus, des associations et des forces de l'ordre.

Emmanuel Macron affiche sa fermeté sur le dossier des migrants"En aucun cas, on ne laissera se reconstituer une jungle" à Calais, a assuré le chef de l'Etat, mardi 16 janvier, à l'occasion d'un discours depuis la caserne de gendarmerie de la ville. 

 La France ne laissera pas "se construire des filières illégales" dans la région. "Tout est fait pour que le passage illégal ne soit pas possible à Calais", qui "n'est pas une porte d'entrée dérobée vers l'Angleterre", a martelé Emmanuel Macron.

 Le président appelle les forces de l'ordre à être "exemplaires". "Aucun manquement à la déontologie ne sera toléré" et "si manquement il y a, des sanctions seront prises", a affirmé Emmanuel Macron. Dans le même temps, le chef de l'Etat a appelé "toutes les associations" à la "responsabilité", en déplorant les "mensonges" diffusés "par de trop nombreux" acteurs et "qui nuisent à notre efficacité collective".

L'Etat va "prendre en charge" la distribution de repas aux migrants de Calais. Emmanuel Macron a promis de le faire "de manière organisée, avec des points mobiles, sans tolérer aucune installation de campements illicites". Ce service est fourni aujourd'hui par les associations.

Vous êtes à nouveau en ligne