Démentèlement de la "jungle" de Calais : le sort des mineurs isolés fait débat Outre-Manche

France 2

L'Angleterre est la destination visée par les migrants présents à Calais. À Londres, Matthieu Boisseau revient sur la réaction des Britanniques à l'évacuation de la "jungle".

Le Royaume-Uni a-t-il fait assez pour accueillir les migrants de Calais ? C'est la question qui divise en ce moment les Britanniques. Depuis Londres, le journaliste Matthieu Boisseau explique que ce débat fait la Une de nombreux journaux dans le pays qui s'interrogent notamment sur le sort réservé aux "child refugees", les mineurs isolés sans famille dans le camp.

Le regroupement familial en question

"Pour l'instant, le Royaume-Uni a accueilli 200 mineurs, essentiellement au titre du regroupement familial [...] 300 mineurs supplémentaires devraient suivre, mais pour ceux qui ne sont pas éligibles au regroupement familial rien n'est encore acté" explique le journaliste. Cette problématique est au coeur de la discorde entre Français et Anglais. Ces derniers pourraient finalement accepter d'accueillir les mineurs les plus vulnérables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne