Danemark : une loi pour saisir les effets personnels des migrants ?

FRANCE 3

Au Danemark, les réfugiés syriens et irakiens vont devoir payer leur séjour avec leurs objets personnels. Une décision condamnée.

Pour limiter l'afflux de migrants, le gouvernement danois envisage une mesure radicale : confisquer leur argent et leurs bijoux, officiellement pour financer leur accueil. Au Danemark, la mesure fait polémique dans les rangs de l'opposition, mais également au-delà des frontières. Aux États-Unis, le quotidien Le Washington Post ne mâche pas ses mots et évoque la spoliation des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale.

Des critiques balayées par le Premier ministre danois : "Quand vous expliquez aux Américains le système politique danois, l'assurance chômage, ou l'assurance maladie, ils ont beaucoup de mal à comprendre. Ils ne réalisent pas qu'au Danemark, vous ne pouvez pas bénéficier des prestations sociales si vous avez suffisamment d'argent".

Argent et bijoux

La ministre de l'Intégration précise que la saisie ne concernera que l'argent liquide ou les bijoux au-delà de 400 euros, et que les réfugiés pourront conserver les objets qui ont une valeur sentimentale, comme les alliances. Le projet de loi sera débattu en janvier au Parlement, il a toutes les chances d'être adopté avec le soutien du parti populaire danois, le parti anti-immigration.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne