Crise des migrants : le geste du pape

FRANCE 2

Le pape François s'est rendu sur l'île de Lesbos ce samedi. Il a choisi d'accueillir 12 réfugiés syriens qui ont quitté la Grèce pour rejoindre Rome.

Ils sont 12 réfugiés syriens à avoir gagné le droit de rejoindre l'Europe et la liberté. Trois femmes, trois hommes et six enfants, dont un bébé. Trois familles musulmanes tirées au sort pour quitter l'île de Lesbos. Deux viennent de Damas, une d'une ville aux mains de l'Etat islamique. La joie se lit sur leurs visages quand le pape vient les saluer avant de monter dans son avion. Direction le Vatican où ils seront hébergés par une communauté chrétienne.

Accueilli comme un sauveur

"C'est un geste humaniste qui m'a été suggéré par l'un de mes collaborateurs. J'ai dit oui tout de suite parce que j'ai entendu que cela venait de l'Esprit saint", a expliqué le pape François. Arrivé ce samedi en Grèce, le pape s'est immédiatement rendu dans un centre où 3 000 migrants sont hébergés. La foule l'attendait comme un sauveur.
L'accueil des réfugiés en Europe, le pape en a fait son cheval de bataille depuis des mois. Avec les chefs spirituels de l'Eglise orthodoxe, le pape s'est ensuite recueilli sur le port de Mytilène avant de jeter à l'eau des couronnes de fleurs en hommage aux centaines de migrants morts en mer entre la Turquie et la Grèce.

Vous êtes à nouveau en ligne